MON PANIER

    Pour affiner la recherche, utilisez les filtres ci-dessus 

Comment finissent les analyses. Paradoxes de la passe, Jacques-Alain Miller

Par Stéphanie Haug ; C’est une véritable pièce de collection que nous offre là Jacques-Alain Miller ! Le savant agencement des textes qui la composent, aiguille le lecteur dans le dédale de l’évolution de la procédure de la passe compte tenu de ses enjeux, ses remaniements, ses paradoxes.

En contrepoint du constat freudien de l’impasse des cures, buttant sur le refus de la féminité, Lacan dégage un moment décisif précipitant la conclusion d’une analyse. Avec l’invention de la passe, il forge un dispositif fondé sur le témoignage, visant à circonscrire et ordonner logiquement les effets d’une analyse, effets de formation.

L’expérience analytique, au-delà de la dimension curative, fraye la voie royale pour qu’un sujet soit en mesure de s’autoriser de lui-même, c’est-à-dire dépouillé du vieil homme car revêtu de l’homme nouveau.

Cliquez ici

Loading...