MON PANIER

    Pour affiner la recherche, utilisez les filtres ci-dessus 

Petite musique du silence. De Bach à Lacan

14.00 

En stock

Quantité :
UGS : 9791034606344 Catégories : , Étiquettes : ,

Parler de son silence c’est cueillir un fragment de vérité qui ne concerne que lui.

L’écriture d’un livre concernant l’expérience clinique n’est jamais pour moi-même l’aboutissement d’une quête mais le point de départ d’un chemin nouveau. Mon désir de transmettre ce que la rencontre clinique m’enseigne est très vite devenu une nécessité. Cet inconnu, cet irreprésentable, cette part de l’humain que l’objectivité scientifique méconnaît est devenue l’essentiel de ma recherche. À la science, je suis resté fidèle. Mais reconnaître les progrès de l’objectivité scientifique n’exclut pas d’être attentif à ce que la science ne veut pas savoir.

Aujourd’hui, un cas clinique nous enseigne comment l’art, la musique, la poésie sont au service d’une rencontre inouïe : celle du silence. Rencontre déterminante pour un être parlant, désirant, jouissant en quête d’amour et de liberté.

Entrer dans cet espace singulier par notre rapport au silence, c’est évoquer pour tout sujet humain le plus intime de lui-même. C’est choisir de vivre une aventure et d’accepter avec respect ceux qui la vivent autrement. Parler de son silence c’est cueillir un fragment de vérité qui ne concerne que lui. C’est accepter l’inconnu d’un passage et rencontrer l’impossible pour décider de son destin et construire sa vie.

Dans cette aventure j’ai rencontré Bach et Lacan. L’œuvre de chacun, à la fin de leur vie, fait preuve, dans une étonnante proximité, de la rencontre du réel.

 

Jean Reboul est médecin gynécologue, docteur en psychologie et en biologie humaine, ancien chef de clinique à la Faculté, psychanalyste, membre de l’École de la Cause Freudienne et de l’Association mondiale de psychanalyse.

Sommaire

 SONATE EN TRIO

 ELINA ET FRANTZ

 DE L’AMOUR NARCISSIQUE A L’IMPOSSIBLE DE L’AMOUR

 Parole et musique d’amour

 Bach ou Lacan ?

 Les musiciens en parlent

 Bach et Lacan

 L’ANTIQUE SAGESSE DES HOMMES DE L’OMBRE

 QUAND LES VOIX SE SONT TUES

 L’ICÔNE QUI TUE. Et le regard du silence

 Naissance d’une œuvre

 L’icône au placard

 Discorde. Sauver le chef d’œuvre en péril

 L’artiste, le prêtre et le psychanalyste

 A CE QUI N’A PAS DE NOM

 Rencontre

 À chacun son silence

 René Char, son cri et son silence

 UNE RENCONTRE… UN PASSAGE… UN DESTIN…

 L’écrit et ce qui s’en dit

 Parole et architecture

 L’Art de la fugue

 La réforme cistercienne

 De l’enfant de l’impossible… au « fascinant impossible »

 Postface

Poids 0.250 kg
Auteur

Éditeur

Date de publication

Février 2021

Nombre de pages

115

EAN

9791034606344

Auteurs

Vous aimerez aussi…

0 out of 5

Alban Berg. L’amour ou l’invention musicale

18.00 
Préface de Pascal Dusapin / Postface de François Ansermet
0 out of 5

L’ART E$T LA SUBLIMATION

21.00 
Mai 2020
0 out of 5

Ouï ! En avant derrière la musique

10.00 
Numéro hors série format numérique
Loading...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer