MON PANIER

    Pour affiner la recherche, utilisez les filtres ci-dessus 

Alban Berg, l’amour ou l’invention musicale

18.00 

en stock

Quantité :
Référence : 9791034605552 Séries : , Thématiques : , ,

Alban Berg, l’amour ou l’invention musicale

Berg eut deux inventions qui n’en font qu’une : l’éternité de son amour pour Hanna Fuchs d’une part et la musique d’autre part.

Le vertige, le débordement, le corps douloureux et palpitant sont les signes de vie qui traversent Alban Berg, en prise avec la passion amoureuse. Insupportables et exquis, ils pointent vers un trou dans le langage, un impossible à dire si féroce qu’il prend les allures d’un trop.

S’agit-il d’un symptôme-musicien ? Autrement dit, la voix, comme objet cause du désir, serait-elle ce qu’il reste lorsque tout a été dit ?

Alban Berg aima éperdument Hanna Fuchs rencontrée à Prague en 1925. Pourtant au fil des lettres qu’il lui écrivit jusqu’à sa mort en 1935, on comprend qu’elle ne répondit probablement jamais et qu’ils ne se rencontrèrent que très rarement. Mais peu importe au fond car la question de la réciprocité de cet amour n’était pas celle de Berg.

Il composa alors sa fameuse Suite lyrique pour quatuor à cordes à la manière d’une lettre d’amour. Chef d’œuvre de l’histoire de la musique, elle donne à entendre le lyrisme éperdu d’une musique qui figure pourtant parmi les plus composées et les plus élaborées qui soient.
Berg eut deux inventions qui n’en font qu’une : l’éternité de son amour pour Hanna Fuchs d’une part et la musique d’autre part. Ces deux inventions furent les seules choses dont il ne put douter. Berg y construisit ce qu’il appelait « sa vraie vie ». C’est à dire, là où il vérifiait sa propre existence.

Préface de Pascal Dusapin / Postface de François Ansermet

 


FAUCHER-DESJARDINS Marie

Altiste, pianiste et musicologue de formation, Marie Faucher-Desjardins produit des émissions et des chroniques sur France Musique, elle collabore également avec les chaînes Espace 2 de la RTS (Suisse) et Musiq3 de la RTBF (Belgique). Responsable de la programmation éducative et artistique de l’Orchestre National de France, elle imagine et initie de nombreux projets, dont notamment Viva l’Orchestra. Elle est titulaire d’un Master de Psychanalyse du département de psychanalyse de Paris 8. Corédactrice en chef du hors série de la revue La Cause du désir dédié à la musique « Ouï! », elle publie des articles et participe régulièrement à des colloques dans le champ de la psychanalyse sur la question de l’intersection psychanalyse/musique.

Auteur

Éditeur

Date de publication

septembre 2020

Nombre de pages

148

EAN

9791034605552

Préface et Postface

Préface de Pascal Dusapin / Postface de François Ansermet

Poids 0.250 kg
Loading...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer