MON PANIER

    Pour affiner la recherche, utilisez les filtres ci-dessus 

A la une

Fantasme

La Cause du désir n° 114 – Juillet 2023

16.00 

En stock

Quantité :

 Résumé

Ce numéro 114 de La Cause du désir met à l’honneur la parution récente du Séminaire XIV La Logique du fantasme de Jacques Lacan établi par
Jacques-Alain Miller est centré sur la notion de fantasme, ses variantes analytiques depuis l’étude princeps de Freud « Un enfant est battu ». Diverses contributions montrent que le fantasme se situe au cœur de l’expérience analytique. Un rare document portant sur un contrôle public de Jacques Lacan, datant de l’année 1975, le confirme.

Présentation

Ce numéro comporte un dossier central sur le fantasme, plusieurs textes de Jacques-Alain Miller et un document exceptionnel sur un contrôle avec
Jacques Lacan où le fantasme est au premier plan. Il y aussi le courrier qu’une femme trans a adressé aux auteurs de La Solution trans, les réponses des psychanalystes à celle-ci, ainsi que trois articles d’actualité sur ce thème. Une discussion sur la présentation clinique au Val-de-Grâce est incluse dans ce numéro. S’y ajoutent des articles sur l’actualité de la passe, une archive sur « Lacan psychiatre », une sélection de textes cliniques et une étude sur la voix du père chez Borges.

Points forts – Mots clés

– Un contrôle public de Jacques Lacan de l’année 1975

– Quatre textes inédits de Jacques-Alain Miller

– Un dossier entier consacré aux suites et aux effets du livre La Solution trans

Un examen critique de la présentation clinique au Val-de-Grâce

______________________________________________________________________________

SOMMAIRE

Éditorial

On lit Le Séminaire, Laura Sokolowsky

Contrôler avec Jacques Lacan

Un contrôle public par Lacan, Genève, 1975

Variantes du fantasme 

Fantasme masculin vs fantasme féminin, Lilia Mahjoub

Le pouvoir, des sinthomes, Pierre Sidon

L’axiome du fantasme, Bruno de Halleux

« Vos fantasmes vous jouissent », Dalila Arpin

La première logique du fantasme et ses suites, Damien Guyonnet

Se laisser maltraiter : l’événement et le fantasme, Pierre Naveau

L’orientation lacanienne   

Propos sur La Logique du fantasme, Jacques-Alain Miller

Symptôme-Fantasme, Jacques-Alain Miller

Après La Solution trans 

Avant-propos, Laura Sokolowsky

Courrier d’Olga à Jacques-Alain Miller

Lettres à Olga

Six réponses à Olga, Jacques-Alain Miller

Nicole Borie

Ariane Fournier

Nathalie Crame

Marie Laurent

Gil Caroz

Éric Laurent

Jean-Daniel Matet

Lilia Mahjoub

Carole Dewanbrechies-La Sagna

Interpréter   

Nouveaux paradigmes quant au sexe et au genre, Anne Béraud Bogino

Trans : les enfants de la psychanalyse, Jérôme Lecaux

La semaine où le vent a tourné dans la guerre des genres, Harry de Quetteville

Sur la passe  

L’élan de la passe, Anne Lysy

Quand ça passe, ça se sent ! Patricia Bosquin-Caroz

La cause analytique, Sophie Gayard

Réponses à trois questions provenant du Brésil, Jacques-Alain Miller

Examen critique de la présentation clinique au Val-de-Grâce

Introduction, Guy Briole

Giacometti à Picasso : « Arrête de trouver, cherche », François Leguil

Discussion à la suite du texte de François Leguil, Jacques-Alain Miller & alii

Des sylphes aux cimes

Un médecin des asiles, Luc Garcia

Lacan psychiatre, Jean-Robert Rabanel

Singularités

Maria dolorosa, Patricia Bosquin-Caroz

Sans fantasme, mais pas sans sinthome, Agnès Bailly

Construire le cadre, Pénélope Fay

Comme un oiseau sur la branche, Frank Rollier

Avoir peur de la perte, Mathieu Siriot

« Je suis ce que je dis »

Malaise dans l’assignation, Aurélie Pfauwadel

Cinq thèses sur les noces du dico et du neuro, Hervé Castanet

À propos de l’autonomie. Note pour une bibliographie raisonnée,
Philippe De Georges 

Enfance freudienne

L’impensé de la sexualité infantile, Yasmine Grasser

Poétique

Borges, la voix du père et l’écriture, Dominique Corpelet

 

 

ÉDITORIAL

 On lit Le Séminaire

Laura Sokolowsky

Nous avons souhaité mettre à l’honneur le fantasme dans l’enseignement de Jacques Lacan puisque la parution récente du Séminaire XIV La Logique du fantasme 1 établi par Jacques-Alain Miller constitue un événement éditorial et psychanalytique de première importance.

Depuis Lacan, le primat de la logique s’applique au vrai de l’expérience analytique, le fantasme s’y révélant dans sa fonction d’axiome 2. L’année du Séminaire consacrée au fantasme, en 1966 -1967, donna lieu à des investigations relatives aux mathématiques. Il s’agit qu’un analyste sache trouver sa graine 3 dans cette discipline qui recourt à l’écrit pour démontrer l’impossible. Par exemple, pour construire mathématiquement la théorie T , on écrit d’abord un certain nombre de relations de T  et l’on dit que ce sont les axiomes explicites de T .  Les lettres qui f igurent dans les axiomes explicites sont désignées comme les constantes de T 4. L’abord logique du fantasme s’appuie ainsi sur l’écriture, voie anticipée par Freud qui montrait que le fantasme est construit gramma­ticalement comme une phrase : Ein Kind wird geschlagen 5.

Le fantasme est une « signif ication fermée 6 » qui se présente dans l’expérience de parole comme un « corps étranger  7 ». Lacan précise qu’il se pourrait que la fonction du fantasme subvienne à la carence du désir dans le champ de l’acte sexuel 8. À l’heure de la vérité de son désir, le sujet se trouve face à un mur, puisqu’il n’y a pas d’objet dont le désir puisse se satisfaire 9. Le fantasme se présente comme le remède à la défaillance du désir en empruntant des éléments à la jouissance perverse, sans se confondre toutefois avec la perversion, du moins dans les trois formes névrotiques.

La psychanalyse se situe à rebours des conceptions communes du fantasme comme imagination pour supporter la dure réalité. Ceci, pour la raison profonde que c’est le fantasme qui donne son cadre à la réalité, laquelle « n’est rien d’autre que montage du symbolique et de l’imaginaire 10 ». La réalité cadrée par le fantasme n’est pas le réel qui s’aperçoit quand le masque du fantasme vacille 11. « Ainsi rendu au clavier logique, le fantasme ne lui fera que mieux sentir la place qu’il tient pour le sujet. C’est la même que le clavier logique désigne, et c’est la place du réel. 12 »

En ouverture, le fantasme se trouve au premier plan d’un contrôle public sensationnel que le docteur Lacan f it à Genève en 1975, document à lire avec la plus extrême attention. Les commentaires récents de J.-A. Miller sur la logique du fantasme ainsi que ses développements antérieurs sur le symptôme et le fantasme sont des références incontournables, points de repère pour lire le Séminaire, livre xiv, et s’orienter dans la pratique. Par ailleurs, six contributions permettent d’apprécier les avancées lacaniennes concernant cette donnée majeure de l’expérience analytique.

C’est après la parution de La Solution trans (Navarin Éditeur, 2022) qu’une femme trans a souhaité donner son opinion sur l’ouvrage. On trouvera ici l’ensemble des réponses, au courrier d’Olga, celle de J.-A. Miller initiant cette instructive correspondance.

Que se passe-t-il lors d’une présentation clinique, lorsqu’un patient hospitalisé rencontre un psychanalyste ? Quelle est la place de chaque interlocuteur, celle du public ? Quel enseignement psychanalytique s’en extrait ? Pour le savoir, on se reportera à la conversation ayant eu lieu au Val-de-Grâce à la suite d’une communication de François Leguil sur ces questions cruciales.

L’actualité foisonnante de l’École de la Cause freudienne ne saurait être résumée en quelques lignes, mais à travers l’actualité de la passe et celle de la clinique, les échos des dernières Journées sur le dico, une étude sur l’enfant freudien, une archive sur « Lacan psychiatre » ainsi qu’une recherche sur Borges, nous espérons que les lecteurs de La Cause du désir apprécieront la varité  13 de notre orientation.

Last but not least, on découvrira les réponses inédites de J.-A. Miller à trois questions  provenant du Brésil.

Laura Sokolowsky est psychanalyste, membre de l’École de la Cause freudienne.

  1. Cf. Lacan J., Le Séminaire, livre xiv, La Logique du fantasme, texte établi par J.-A. Miller, Paris, Seuil / Le Champ freudien éd., 2023.
  2. Cf. Lacan J., « La logique du fantasme. Compte rendu du Séminaire 1966-1967 », Autres écrits, Paris, Seuil, 2001, p. 326. Cf. aussi le chapitre xxi du Séminaire La Logique du fantasme, op. cit., p. 403-423.
  3. Cf. ibid.
  4. Cf. Bourbaki N., Théorie des ensembles, Paris, Hermann, 1970, E. I.21.
  5. Cf. Freud S., « “Un enfant est battu”. Contribution à la connaissance de la genèse des perversions sexuelles », Névrose, psychose et perversion, Paris, PUF, 1981, p. 219-243.
  6. Lacan J., Le Séminaire, livre xiv, La Logique du fantasme, op. cit., p. 387.
  7. Ibid., p. 390.
  8. Cf. ibid., p. 420-422.
  9. Cf. ibid., p. 413.
  10. Ibid., p. 20.
  11. Cf. ibid.
  12. Lacan J., « La logique du fantasme… », Autres écrits, op. cit., p. 326.
  13. Cf. Miller J.-A., « Le rossignol de Lacan », La Cause freudienne, n° 69, septembre 2008, p. 84.

 

Poids 0.390 kg
Auteur

Éditeur

,

Date de publication

Juillet 2023

Nombre de pages

210

EAN

9782374710525

Vous aimerez aussi…

A la Une
0 out of 5

Femmes pour le meilleur et pour le pire

19.00 
Mental, n°41
A la Une
0 out of 5

Hystoires

16.00 
La Cause du désir n° 113 - Mars 2023
A la Une
0 out of 5

Yad’lun

16.00 
La Cause du désir n° 107 - Mars 2021
A la Une
0 out of 5

Celles qu’on dit femmes

16.00 
La Cause du désir n° 103 - octobre 2019
0 out of 5

Traverser les murs. La folie de la psychiatrie à la psychanalyse

24.00 
Préface de Jacques-Alain Miller. Septembre 2020
Loading...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer