MON PANIER

    Pour affiner la recherche, utilisez les filtres ci-dessus 

Lecture de « L’étourdit »

Cahiers psychanalytiques de l’Est n°23 (Automne 2021)

Disponibilité : non disponible

14.22 

Rupture de stock

UGS : 1122021 Catégorie : Étiquettes : , ,

Éditorial :

 Isabelle Durand

Ce n°23 des Cahiers psychanalytiques de l’Est est un numéro spécial qui présente le travail du séminaire d’étude de l’ECF, animé par Armand Zaloszyc, consacré en 2021 à la lecture de « L’étourdit ».

Les séances I à VII sont la lecture d’une première partie de « L’étourdit », soutenue par l’impulsion que nous donnait Armand Zaloszyc et ponctuée parfois de détours par des références exposées par des participants. La troisième séance s’est avérée déterminante : en faisant une mise au point sur la difficulté à laquelle nous étions confrontés, qui était en même temps une caractéristique fondamentale du point de vue que semblait adopter Lacan et qui allait guider notre lecture, Armand Zaloszyc a permis que le séminaire se lance tout autrement à partir de là.

Les séances VIII à X sont un retour sur cette partie de « L’étourdit » qui venait d’être lue à grands sauts, mais où une théorie du dire et une structure logique de la jouissance qu’il y a – dont il n’y a pas de rapport sexuel est déjà une conséquence –, imposant d’être saisie autrement que par le seul signifiant avec son binarisme oppositif, s’étaient dégagées. Pour vérifier, préciser et ajuster cette lecture, nous choisissions de revenir sur l’ensemble par le détail d’une phrase que chacun des participants proposerait de soumettre à la discussion.

La dernière séance était une soirée avec un mathématicien, Martin Mion-Mouton, qui nous éclairait sur un certain nombre de points de la théorie des ensembles dont la plupart d’entre nous n’étaient que peu familiers.

Chaque séance est présentée à partir des traces dont nous disposions : enregistrements (sauf pour la première), exposés ou notes rédigés à l’avance. La discussion est une modalité essentielle au travail du séminaire. Aussi, nous avons bien souvent reproduit cette forme pour la publication, parfois en en réalisant par endroits une réécriture, dont le choix de la forme s’est fait avec le souci de trouver la meilleure façon de rendre compte au lecteur de ce qui s’était dégagé à chaque soirée.

Après le compte rendu du séminaire qui ponctue dans l’après-coup tout ce qui suit, la partie centrale regroupe les dix séances du séminaire. En annexe figurent la plupart des exposés réalisés par des participants, les phrases à discuter pour les trois dernières séances et deux interventions qu’Armand Zaloszyc faisait cette année-là à la Section clinique de Strasbourg qui éclairent certains points que nous discutions parallèlement au séminaire.

Table des matières

Éditorial, Isabelle Durand

Note au lecteur

Compte rendu du séminaire d’étude de l’ECF à Strasbourg, animé par Armand Zaloszyc Année 2020-2021

Séminaire d’étude de l’ECF à Strasbourg 2021, animé par Armand Zaloszyc – Lecture de « L’étourdit »

Annonce du séminaire d’étude 2021

I

II

III

IV

V

VI

VII

VIII

IX

X

Annexes

Commentaire du texte de Laurent Pernot « Lieu et lieu commun dans la rhétorique antique » (1986), Pierre Ebtinger

A propos de quelques références de Lacan à Heidegger dans « L’étourdit », Philippe Cullard

La particulière minimale et la particulière maximale définies par Brunschwig, Isabelle Durand

Phrases à discuter

Trois remarques sur le paradoxe de Zénon, Armand Zaloszyc

Conversion de la perspective, Armand Zaloszyc

Poids 0.300 kg
Auteur

Éditeur

Collection

Date de publication

Décembre 2021

Nombre de pages

172

Loading...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer