MON PANIER

    Pour affiner la recherche, utilisez les filtres ci-dessus 

Semblants(s)

Usages cliniques d’un concept psychanalytique

Préface de

9.00 

En stock

Quantité :
UGS : 9782856030127 Catégories : , , Étiquettes : , , ,

Pour P. Roux, le réel n’est tangible qu’à travers le filtre des apparences. Il définit cet ensemble intermédiaire de formations psychologiques à la fois imaginaires et symboliques sous le vocable de semblants, dont la conséquence est de renouveler la problématique de la clinique analytique.

Le réel du vivant et du sexe n’entre dans le monde humain que drapé, filtré par des formations imaginaires et symboliques : les semblants, qui peuplent notre subjectivité et font la trame du lien social. C’est pourquoi Lacan peut dire dans son Séminaire Encore : « La jouissance ne s’interpelle, ne s’évoque, ne se traque, ne s’élabore qu’à partir du semblant. » Le semblant nomme un point fictif mais nécessaire pour saisir le réel. Une conséquence clinique s’en déduit : « Il ne faut pas badiner avec les semblants » (J.-A. Miller).

En quoi et comment la catégorie de semblant qui ne se réduit ni à l’artifice, ni à l’illusion, ni à la feinte, permet- elle de renouveler la clinique analytique ? Comment accéder au réel par l’intermédiaire des semblants ? Quelles trouvailles le sujet peut-il extraire d’une opération à la jonction du réel et du symbolique ? Nous montrerons que, dans l’expérience analytique, « le semblant coûte aussi cher que le réel » (H. de Balzac).

Poids 0.150 kg
Auteur

Préface de

Éditeur

Date de publication

2014

Nombre de pages

122

EAN

9782856030127

Loading...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer