MON PANIER

    Pour affiner la recherche, utilisez les filtres ci-dessus 

Effractions sexuelles

Rivages n°28 – ACF-ECA

13.27 

En stock

Quantité :
UGS : 9782957904600 - Rivages 28-1 Catégorie : Étiquettes : , , ,

Lacan donne un statut traumatique à la rencontre sexuelle, mais selon les modalités sous lesquelles elle se présente, les impacts diffèrent. Une large part de ce numéro de Rivages est consacré aux effractions sexuelles, explorant la question du consentement, pour tenter de saisir les contours des traumatismes sexuels.


Présentation

Ce numéro de Rivages se découpe en trois parties. La première traite du consentement dont Philippe De Georges fait l’« éloge » et situe, dans l’invention qu’est l’amour, son moteur. Consentir relève d’un acte, d’une décision subjective sur fond de confiance, que Clotilde Leguil cerne et dégage des égarements socio-politiques d’époques révolues. Elle trace les lignes de distinction permettant d’énoncer que « céder n’est pas consentir ». La question des traumatismes sexuels, thème du colloque de l’ACF en ECA d’octobre 2020, trouve à s’y déplier. La deuxième partie regroupe des textes s’inscrivant dans l’axe du dixième congrès de l’Euro fédération sur le thème « Vouloir un enfant ? Désir de famille et clinique des filiations ». La troisième partie met à l’honneur le séminaire de Véronique Voruz, Les temps de l’analyse, donné dans le cadre du séminaire des échanges de l’ACF en ECA. En suivant l’orientation de l’articulation de l’acte et du temps, le focus est placé sur la fin de l’analyse.

 

C’est un « Éloge du consentement » que propose Philippe De Georges en ouverture de ce nouveau numéro de Rivages, soulignant la place privilégiée de l’amour, formidable trouvaille des parlêtres pour que la jouissance se fasse désir. Sans négliger que l’amour flirte parfois avec la haine et la mort, il en précise la nécessité pour consentir, et révèle combien cette Bejahung peut mener à un grand oui à la vie. Aimer, consentir, céder, autant de signifiants interrogés en tous sens, au regard d’une question qui, avec l’ouvrage de Vanessa Springora Le consentement 1, paru en 2020, s’est fait indice de l’époque. Cette année, les travaux du colloque de l’ACF en Estérel-Côte d’Azur, « Les traumatismes sexuels », se sont noués à ceux de l’École pour ses 50e Journées, « Attentat sexuel ». Au fil des pages se dessine un parcours précis autour de ce nouage, notamment grâce à l’apport précieux de Clotilde Leguil. Aborder le trauma, les effractions sexuelles, met sur la voie du réel. Freud en avait dégagé une approche construite : événement, fixation, après-coup, dont les travaux de cartel préparatoires au colloque, mais aussi ceux du Séminaire des échanges avec Véronique Voruz sur le temps, rendent compte. Lacan nous a conduits au-delà, vers le traumatisme de la langue et l’impossible à dire. « La jouissance dont nous parlons n’a d’autre signe, dans l’analyse, que le silence de l’analysant, et il ne rompt ce silence que pour le rendre d’autant plus manifeste. 2 » Rompre le silence, cerner l’entour de ce qui ne peut se dire pour permettre que se lise la rencontre avec l’innommable 3, telle est la visée de ce numéro.

Annie Ardisson
Déléguée régionale de l’ACF en ECA

1 Springora V., Le consentement, Paris, Grasset, 2020.
2 Miller J.-A., « Le mot qui blesse », La Cause freudienne, no 72, novembre 2009, p. 136.
3 Cf. Bonnaud H., « Dire l’indicible », posté le 29 mai 2020 sur le Blog des J50, disponible sur internet.

 


 Sommaire
Éditorial, Stéphanie Haug
CONSENTIR ?
Éloge du consentement, Philippe de Georges
Céder n’est pas consentir, Clotilde Leguil
Traumatismes sexuels, le point de vue de l’avocat, Annabel Marie
TRAUMATISMES SEXUELS
Au micro de Rivages, Interviews de Marie-Hélène Blancard, Hélène Bonnaud et Yves Vanderveken
Préludes au colloque de l’ACF en ECA, François Bony, Alain Jouffret, Annie Ardisson, Philippe Lienhard, Isabelle Orrado, David Halfon
Réflexions théoriques
Introduction pour un colloque, David Halfon
Variation freudienne, Philippe Lienhard
Inscriptions traumatiques, Isabelle Orrado
À quoi le « troumatisme » permet-il de consentir ?, François Bony
La culture a peur du traumatisme sexuel, Alain Jouffret
Rapports virtuels, Annie Ardisson
D’un consentement à une connivence, Joëlle Fabrega
Apports cliniques
Emma 2020, Annie Ardisson
Un regard au-delà du consentement, Stéphanie Mazza
VERS PIPOL 10 : « VOULOIR UN ENFANT ? »
Au sein d’une lignée
Vouloir un enfant, Christine De Georges
Vouloir un enfant, entre intime et politique, Philippe Giovanelli
De l’abandon à l’adoption, élaboration d’un roman familial, Michèle Fallara
Résonances cliniques
À enfant « exotique » mère étrangère, Annie Ardisson
Irène, au sein d’une lignée, Philippe Giovanelli
Un enfant donné…une mère missionnée, Pascale Joly
ÉTUDES EN PSYCHANALYSE
Les temps de l’analyse
Temps 1, Véronique Voruz
Temps 2, Véronique Voruz

De la clinique à la théorie et retour
La névrose obsessionnelle chez Freud, Audrey Prévot
La praxis psychanalytique, Stéphanie Haug

Poids 0.300 kg
Auteur

Revue

Éditeur

Date de publication

Octobre 2021

EAN

9782957904600

Vous aimerez aussi…

0 out of 5

L’Autre, cet étranger

13.27 
Rivages n°27 - Acf-ECA
Loading...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer