MON PANIER

    Pour affiner la recherche, utilisez les filtres ci-dessus 

L’Installation minuscule de Macha Makeïeff

Hervé Castanet mène l’enquête sur l’oeuvre placée dans le hall du Théâtre de la Criée à Marseille.

 


J’apprivoise l’invivable. Une installation de Macha Makeïeff, par Hervé Castanet, Ed. partico hors les murs, juillet 2018

 

Macha Makeïeff a créé début 2018 une Installation minuscule et l’a aussitôt placée dans le hall du théâtre de La Criée qu’elle dirige. A s’approcher, on découvre, coincée entre deux piliers, une lourde et vieille cabine téléphonique des années 1930 transformée en reliquaire. Pourquoi y montrer, enchâssée dans une valise, une figurine de Macha petite fille qui regarde ? En quoi la comédie fantastique de Mikhaïl Boulgakov, La Fuite, y est-elle impliquée ? Quel spectacle immobile se joue ? Menons l’enquête en suivant ce fil de l’artiste : « J’avais besoin de cagibi, d’appentis, d’alcôve où emmurer un secret. »

Le nouveau Sherlock devra savoir que l’artiste, avec son secret, toujours précède le psychanalyste puisqu’il livre l’accès à « la place de ce qui ne saurait se voir » (Jacques Lacan).

 

Un contre-désastre au tragique, par Benoît Kasolter

L’Installation minuscule conçue par Macha Makeïeff et présentée dans le hall du Théâtre national de la Criée à Marseille n’est pas passée inaperçue. Pour s’en convaincre ? L’incisif et stimulant commentaire qu’en propose Hervé Castanet, psychanalyste, possède cette qualité rare d’offrir à son lecteur l’opportunité d’une visite « virtuelle » et guidée sur le mode de l’enquête « policière ». Quel secret bien caché se loge au cœur d’une Installation « qui ne paye pas de mine ni ne prétend s’offrir à tous » ? Revêtant pour la circonstance l’imperméable de l’inspecteur Columbo, la réponse de l’auteur à l’énigme qu’il s’agira ensuite de démontrer est livrée d’emblée…

Une cabine immobile et silencieuse offrant un droit d’asile à des objets « mis au rebus » et sauvés du naufrage dévoile, pour le spectateur perspicace, le théâtre privé de l’artiste qui ouvre à une authentique poétique du désastre.Trois chiffres, trois dates viennent dès lors scander les actes d’une tragédie intime et singulière qu’il s’agit bien de déchiffrer : 2018-1960-1920. « Ce théâtre est celui de la metteure en scène elle-même liant l’adulte qu’elle est à la petite fille qu’elle fut et à laquelle ses fictions et mises en scène font souvent retour ».

Tragique donc l’Installation minuscule ? Oui tranche puis conclut l’auteur. C’est le courage de l’artiste, Macha Makeïeff, de consentir jour après jour au face-à-face avec le sentiment de la perte, malédiction héritée de l’enfance ; c’est sa force et sa fantaisie surtout d’inventer, à travers son œuvre, des contre-désastres vivifiant à l’inévitable de la mort.

 

 

 

L’objet mis en scène, par Sylvie Goumet
Hervé Castanet nous propose l’analyse d’une installation conçue par Macha Makeïeff au théâtre de la Criée, à Marseille.
Passer des planches au hall, du mouvement de la scène à la fixité de l’installation, placer sous les projecteurs non plus le comédien mais l’objet ? Cet acte de création produit une mise en scène immobile et se décrypte au fil des pages. Hervé Castanet met en lumière le nouage entre ce qui fut, ce qui a été et ce qui fait oeuvre au présent en rapprochant « l’installation exposée avec les mots de l’artiste tissés autour de ses spectacles et expositions. »
Comment s’y prend Macha Makeïeff ? Elle monte une installation à partir d’objets-déchets, sauvés du naufrage de l’Histoire, élevés à la dignité d’une oeuvre. Cette fiction recompose les évènements tragiques et permet l’émergence du rire, « seule réponse libre et humaine au désastre ».
On se glisse avec plaisir dans la lecture de ce commentaire sur les trouvailles de l’artiste pour traiter avec brio et légèreté ce que la psychanalyse nomme le réel, soit le désastre auquel chacun est subjectivement confronté.

 

 

 

Loading...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer